Rétrospective Modigliani... à la Galerie de France, en 1946

"Les personnages sont représentés assis, dans une sorte de dénuement douloureux, et tournent vers le peintre un regard morne qui ne refuse pas le secret de sa tristesse. Les têtes sont légèrement penchées. Des épaules fuyantes les bras tombent vers les cuisses sur lesquelles se posent des mains inertes, dans un espace sans profondeur ni perspective qui donne à ces figures une étrange expression d’abandon à leur destin".

Dans le quotidien Action, n°70, 4 janvier 1946), Georges Limbour, sous le pseudonyme d'Antimoine Chevalet, raconte sa visite à la galerie de France.
Le LaM de Lille présente actuellement une nouvelle rétrospective.