A la galerie des photographies du centre Georges-Pompidou

il faut courir à l'exposition du Centre Georges-Pompidou sur le photographe  Jacques-André Boiffard, La parenthèse surrréaliste. Elle va se terminer! L'article de Georges Limbour, "Eschyle, le carnaval et les civilisés", dans les pages de la revue de Georges Bataille, Documents (n°2) est un délice de loufoquerie et d'invention. On peut le lire sur les murs de la galerie des photographies.