L'enfant polaire, 1921 (G.Limbour, Soleils bas, Gallimard)

L'enfant polaire parcourt le monde: dans la steppe où il parvient "le soleil réapparut, énorme boule incandescente pas très élevée au-dessus de la terre, et il semblait qu'en se trouvant au-dessous, on aurait pu le toucher avec l'extrémité des doigts." A des orphelins haineux croisés sur sa route, il demande:" Ne me reconnaissez-vous pas? Je suis le petit Messie crucifié à la première page des géographies. J'ai guidé vos mains au long des formes des continents".

Isabelle Lacoste, dans sa thèse (voir bibliographie), a reconnu cette figure dans les manuels de géographie.

Le manuel, Géographie, de Baron, postérieur à la scolarité de Limbour, garde néanmoins la mémoire de cet "enfant polaire" (cours élémentaire Magnard, 1947).