Lucien COUTAUD, ami de Limbour

Après-guerre... Limbour rechigne à soutenir les peintres surréalistes. Masson, Magritte, Ernst sont à l'étranger. De "petits maîtres" tiennent le haut du pavé. La rupture avec Breton est toujours douloureuse. Mais il y a Lucien Coutaud, pourtant, dissocié des surréalistes dans les chroniques de Limbour, toujours élogieuses. Une exposition le célèbre cet été dans le Tarn, à Gaillac.

Le dossier de presse de l'exposition est ici!