Recherche musicologue averti...

... pour me dire quels liens se sont tissés entre Georges Limbour et René Leibowitz, défenseur du langage dodécaphonique. Une collaboration qui a duré des années, à partir de 1949, des opéras, des poèmes mis en musique, des œuvres dédiées au poète.  En voilà deux, se dit-on, qui semblent s'être bien entendus ... En lisant cette déclaration du musicien, j'ai peut-être entrevu une piste: "le musicien engagé est celui qui,  bravant l'ordre établi sur le plan musical, brave par là même l'ordre établi sur le plan social et collabore ainsi à une société de liberté".